Blog culturel sur l’histoire de France : étude des spécificités du peuple français à travers son esprit, son savoir-vivre et sa formation territoriale

Bois de Boulogne - La grande cascadeLe plan du Paris d’aujourd’hui permet de revivre les principales phases de son histoire.
En l’an 300 avant notre ère les Parisii s’installent dans les îles de la Seine.
César prend Lutèce3 en l’an 52 avant notre ère.
L’empereur Julien installe son palais dans « sa chère Lutèce » en 355.
Geneviève galvanise la résistance des Parisiens en 450. Elle sera patronne de la ville.
En l’an 508 Clovis fait de Paris la capitale du royaume.
Les Normands assiègent Paris en 885. Eudes, comte de Paris, leur tient tête.
En l’an 987 Hugues Capet fixe la résidence royale dans le palais de la Cité.
Philippe Auguste entoure Paris d’une enceinte en forme de cœur en 1200.
En 1356 Etienne Marcel tente de soulever Paris.
Charles V entoure Paris d’une nouvelle enceinte en 1360.
Les Anglais entrent à Paris en 1420.
Dans le vieux Paris s’ouvrent des perspectives et des parcs à l’italienne : les Tuileries, les Luxembourg.
Henri IV (1594—1610), premier urbaniste de Paris, y fait achever le Pont-Neuf et bâtir des places: la place Dauphiné, la place Royale.
A la suite d’Henri IV les rois de France, de Louis XIII à Louis XVI, transforment le visage de Paris:
1) en ouvrant de vastes perspectives (Champs-Elysées, Invalides, Champ-de-Mars) ;
2) en bâtissant de fastueux monuments (Hôtel des Invalides, Ecole Militaire, etc.), de nouveaux quartiers et des places à programme » (place Vendôme, place des Victoires, place Louis XV -aujourd’hui place de la Concorde).
En 1784—1797 on fait la construction d’une nouvelle enceinte.
Napoléon I (1800—1815) consacre plus de 100 millions à la transformation de la capitale.
Mais c’est à Napoléon III, assisté de son préfet, le baron Haussmann, que Paris doit son visage moderne de grande cité. Plus soucieux de prévoir les émeutes possibles que de respecter les vestiges du passé, ils pratiquent à travers la vieille ville de vastes percées et font aménager de grands espaces verts: bois de Boulogne et de Vincennes, parc Monceau, Buttes-Chaumont.
En 1871 la Commune détruit de nombreux monuments dont certains seront reconstruits par la III République, cependant que les Expositions universelles doteront la capitale de nouveaux édifices (Tour Eiffel, Petit et Grand Palais de Chaillot et Palais d’art moderne).

Une réponse à Les ages de Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *