Blog culturel sur l’histoire de France : étude des spécificités du peuple français à travers son esprit, son savoir-vivre et sa formation territoriale

Archives mensuelles : février 2012

Le massif centralCentre de gravité de tout le système géographique français ,,toit de la France » autour duquel se distribuent les eaux de pluie entre les quatre grands fleuves, le Massif Central, rude terre de volcans, fertilisée par des coulées de lave, est un pays d’eaux vives et de lacs, de forêts de sapins et de pâturages. Il s’est peu à peu dépeuplé depuis des générations au profit de la capitale, mais il connaît aujourd’hui, grâce au thermalisme et au tourisme un regain d’activité.

La BeauceLa Beauce est une grande plaine comprise entre Etampes, Chartres et la forêt d’Orléans. Tout est tellement plat pas la moindre colline, pas le moindre bois, rien que des champs à perte de vue. Les villages sont fort loin les uns des a très: dix ou quinze kilomètres les séparent. L’eau étant rare dans le sous-sol, ils se sont groupés autour des puits.
La Beauce est une région désolée pour le touriste qui la traverse du Nord au Sud: porto tison regard s’arrête sur des plaines découvertes sans relief et sans arbres. En réalité, cette grande région naturelle est une terre de prédilection pour le blé, un des greniers de Paris: elle donne en moyenne 24 à 26 hectolitres à l’hectare. Après la moisson sa physionomie Continuer la lecture

Un village de L'Ile-de-FranceA une trentaine de kilomètres de Paris, il est un village dont les maisons s’étagent entre un plateau et la rivière sous un ciel 1umineux, transparent, même lorsqu’il est parcouru de nuages. Une charmante église gothique domine le village de son clocher ; dans les ruelles bordées de blanches maisons, les artistes trouvent le silence et la fraîcheur propices au recueillement.
Auvers-sur-Oise, tel est le nom du village. Chaque année, ce coin de l’Ile-de-France reçoit des milliers de visiteurs, car c’est la patrie de l’impressionnisme.
Vers 1850 en effet, le peintre Daubigny s’y installa et son atelier fut bientôt le lieu de rendez-vous des jeunes artistes: Renoir, Claude Monet, Cézanne, Sisley — sans oublier leur aîné Corot, le peintre des matins argentés. Corot qui, l’un Continuer la lecture