Blog culturel sur l’histoire de France : étude des spécificités du peuple français à travers son esprit, son savoir-vivre et sa formation territoriale

Archives mensuelles : avril 2012

Train Touristique du Limousin Le Limousin est un pays qui ne se livre pas ; il demande à être découvert, ses secrets doivent lui être arrachés.
L’un de ses visages qui surprend le mieux l’attention du voyageur est peut-être bien celui de l’été : alors le vert vigoureux se montre cloisonné sans fin par les haies touffues toujours les-mêmes. De ces haies s’élèvent volontiers des chênes ébranchés au tronc meurtri chaque année par la hachette et la scie.
Si l’œil veut se porter plus loin on prend un sentier. On parvient par une cour qui est restée bien paysanne avec sa boue à une ferme.
Le sentier se prolonge, va plus loin vers des prés habités.
Le Limousin constitue une unité géographique qui affecte à peu près la forme Continuer la lecture

ChinonPour aller à Chinon, deux moyens pratiques: le chemin de fer et la route. Par le rail, il faut, à Tours, changer de train et emprunter la ligne Tours – Thouars.
Par la route, on compte 280 kilomètres de Paris, 46 de Tours, 76 d’Angers ou 78 de Poitiers.
Imaginons une arrivée par Tours. Quelque 20 km avant l’arrivée, voici Azay-le-Rideau et son château du XVe siècle. Le village d’Azay avait pris le nom de son seigneur, un certain Ridel, ou Rideau. En 1418, il prit le nom pour quelque temps d’Azay-le-Brûlé.
D’Azay, traversant la somptueuse forêt de Chinon, on arrive tout droit dans le dos de Chinon qui regarde l’autre côte, vers la riante vallée de la Vienne.
Les bons hôtels ne manquent pas à Chinon, le cher est excellent. Les gastronomes Continuer la lecture

Château de VillesavinVillesavin se trouve dans les régions du Val de Loire.
Villesavin est un château Renaissance1: il fut construit pour Jean Le Breton, seigneur de Villandry, alors secrétaire des Finances, qui était chargé de la conduite des travaux de Chambord.
Lors même que se construisait ce château destiné au maître, le serviteur dut penser qu’il n’y avait aucune raison que lui-même n’eut pas le sien.
Pensant sans doute que pour „vivre heureux il fallait vivre caché », il choisit ce petit coin tranquille, retiré dans les bois.
Il fit donc appel aux constructeurs de Chambord pour lui bâtir sa demeure du Val de Loire.
Après une porte d’entrée qui décourage beaucoup de visiteurs une allée couverte conduit Continuer la lecture