Blog culturel sur l’histoire de France : étude des spécificités du peuple français à travers son esprit, son savoir-vivre et sa formation territoriale

Auvergne. Village suisse en montagne.L’Auvergne est une contrée montagneuse, aux nombreuses stations thermales, où des gens de tous pays viennent chercher la santé.
La plus connue de ses stations est certainement Vichy, dont les eaux, efficaces dans les maladies de l’estomac et du foie, ont une renommée mondiale. Les eaux de Vichy furent utilisées par les Romains. On trouve à Vichy des traces de la maison1 de Bourbon au moyen âge, des restes de fortification élevées au XVIe siècle. Puis, après avoir souffert pendant les guerres de religion, Vichy redevient prospère sous Henri IV, et par la suite la vogue des eaux ne cessa de croître et de s’affirmer.
Tandis que Vichy est située dans un vallon verdoyant qui lui a permis de s’étendre, de multiplier ses établissements, ses hôtels et ses casinos, Royat s’étage à 450 mètres d’altitude, resserré entre deux montagnes au-dessus de Clermont-Ferrand, entouré de volcans éteints.
En Auvergne se trouve le célèbre plateau de Gergovie, à 750 mètres d’altitude. C’est sur ce plateau de 1500 mètres de long sur 600 de large, isolé de tous côtés que, Jules César, jusqu’alors victorieux dans toute la Gaule, fut battu par Vercingétorix. En 53, César qui avait passé l’hiver à Bourges, vint établir son camp devant Gergovie, où se trouvait l’armée du chef gaulois. En simulant une attaque, César essaya d’attirer l’armée ennemie alors que le gros de ses troupes livrait bataille sur un autre point, mais Vercingétorix, détrompé, accourut avec sa cavalerie et força les Romains à battre en retraite. César lui-même faillit être fait prisonnier, il leva son camp peu après et retourna vers le Nord.
Sur le plateau, un monument commémoratif en lave, haut de 26 mètres, à été érigé en souvenir de son héroïque et glorieux chef Vercingétorix.
L’Auvergne est la plus ancienne terre de France, la première apparue au milieu de l’immensité des mers.
Plusieurs itinéraires s’offrent à vous, soit que vous passiez d’abord par Clermont-Ferrand, soit que vous commenciez par Aurillac.
Dans ce dernier cas, bien sûr, vous accomplirez l’ascension du puy Mary, cône volcanique de 1800 mètres de haut.
L’ascension vaut la peine : quel spectacle ! Et surtout quel air ! Emplissez vos poumons. Gravissez à pied – comme cela est d’ailleurs obligatoire – le restant du chemin, celui qui vous mènera tout au sommet. Vous pourrez alors vous dire: « Me voici sur la terre la plus ancienne de France. Sur l’une des plus terribles aussi: là où je pose mes pieds, en effet, se déversaient des torrents de lave … »
Le puy Mary fut jadis un volcan des plus actifs. Et toute la région n’était qu’un lieu infernal où la lumière ne s’éteignait jamais, car durant des millénaires, les nuits ont été embrasées par l’incendie des éruptions !
Les volcans d’Auvergne sont nombreux : une trentaine au Nord et autant pour le Sud. Eteints depuis la fin de l’ère primaire, ils sont de nouveau entrés en activité au début du Quaternaire.

Une réponse à L’Auvergne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *