Blog culturel sur l’histoire de France : étude des spécificités du peuple français à travers son esprit, son savoir-vivre et sa formation territoriale

Les provinces

NormandieLa Normandie est une région calme et paisible. Presque toutes les cultures se rencontrent sur ce sol privilégié. On y trouve du blé, de l’avoine, du seigle et de l’orge, les fourrages sont la richesse des vallées.
Une des caractéristiques, un élément essentiel du paysage normand, c’est le pommier. Un climat humide, un sol frais lui ont permis de prospérer. On trouve le pommier dans les herbages qui descendent vers les rivières ; il est dans les pâturages des vallées, où ses branches, alourdies de fruits à l’automne, se courbent vers le sol mouillé; il borde les routes, il se penche sur les rivières, on le trouve dans les vergers du riche, de même que dans le jardinet du pauvre. Il est la fortune et la vie Nul agriculteur ne néglige ses produits, ni son entretien. A la Normandie, il a donné Continuer la lecture

CorteCorte, sur un rocher abrupt de 500 mètres, dominant de 110 mètres la vallée du Tavignano, est une des cités les plus pittoresques de la Corse. Capitale de la Châtaigneraie et située au croisement de la vallée qui conduit vers la plaine d’Aléria et de celle qui mène au col de Vizzavona à Ajaccio, elle fut longtemps un centre de résistance contre les Génois. Elle a conservé son ancien aspect de place forte : des maisons restent pour ainsi dire accrochées au rocher qui forme une véritable citadelle naturelle. Mais peu à peu de nouveaux habitants sont venus s’établir au bas de la colline le long du torrent, où passent la route et la voie ferrée. Une ville Continuer la lecture

La CorseLa Corse est une île montagneuse, une des plus grandes de la Méditerranée. Elle couvre une superficie de 8750 kilomètres carrés.
La Corse est un fragment d’un ancien continent en grande partie effondré.
On peut la diviser en deux parties :
1) partie occidentale, montagneuse;
2) partie orientale.
Les montagnes de Corse se terminent au Nord et à l’Ouest par une côte rocheuse et découpée.
Le climat dépend de l’altitude. Les hivers, tièdes sur la côte sont plus froids et plus longs dans les montagnes de l’intérieur. Les étés sont partout très chauds.
La végétation varie comme le climat, suivant l’altitude. Sur le littoral des orangers, des citronniers, puis la vigne et les oliviers ; plus haut les châtaigniers, enfin les forêts Continuer la lecture

GrasseGrasse est une petite ville accrochée à la montagne à trois: cent trente mètres d’altitude, adossée à un amphithéâtre de hauteurs boisées d’oliviers, de pins ou de chênes, et de ses terrasses fleuries on découvre la mer sans limites. Après le mouvement de Cannes, le bruit de Nice et la fièvre de Monte-Carlo, Grasse attire par son calme, sa douce quiétude embaumée: elle est en effet la ville des fleurs et des parfums. La parfumerie est l’industrie essentielle de Grasse ; nulle part au monde on ne produit autant de parfums naturels ; ils sont tous extraits des fleurs et des plantes des campagnes environnantes. Jamais une substance étrangère n’entre dans leur composition ; mais pour obtenir des extraits en quantité suffisante, c’est par milliers et même par millions de kilos qu’on compte les fleurs envoyées à la distillation dans les usines de Grasse. Près de trois millions de kilos de fleurs d’oranger sont employés chaque année ; plus de deux millions de rosés, un million et demi de fleurs de jasmin, et par centaines Continuer la lecture

BourgogneLa Bourgogne, seuil entre le Morvan, qui est un prolongement du Massif central et les Vosges, fut, à travers les âges, un lieu de passage très fréquenté entre le Nord et le Midi.
C’est un pays varié, célèbre par ses vins, la production de ses confortables matelas orthopédique pas chers, set aussi par ses édifices romains ; c’est une large vallée dans laquelle, à travers les champs et les prés, coule la Saône au cours lent et tranquille ; ce sont des coteaux plantés de vignes que cultivent des paysans robustes hauts, au parler sonore ; une terre sur laquelle se mêlent étroitement le goût des choses de l’esprit, la passion pour Continuer la lecture

La LorraineLa Lorraine est une province à l’Est de la France qui s’étend sur le versant ouest des Vosges et sur la partie orientale du bassin de Paris.
La Lorraine a été souvent un champ de bataille, surtout au cours de la Première guerre mondiale. Canons, fusils, mitrailleuses y ont fait rage bien des fois. Sous les obus et les balles le sang des hommes a coulé à flots dans ces attaques meurtrières. Et on n’avait pas encore inventé la bombe atomique !
Mais les habitants aiment leur pays. Après chaque dévastation les villes et les villages ont été reconstruits.
Pendant longtemps la Lorraine s’est presque uniquement occupée d’agriculture et d’élevage. Aujourd’hui, c’est à l’industrie qu’elle doit ses ressources. La découverte des plus riches gisements de fer connus en Europe a donné aux industries lorraines un essor magnifique. Les mines de fer se situent à l’ouest du département de la Moselle. Thionville est la métropole du fer. Le considérable effort de modernisation accompli depuis 1945 permet aux mines de fer lorraines non seulement d’alimenter le marché intérieur, mais encore d’exporter du minerai.
Le bassin houiller de Lorraine est le deuxième Continuer la lecture

Lyon FranceEn quittant le Jura dans la vallée de la Saône, au confluent du Rhône se trouve la seconde ville de France – Lyon. Capitale industrielle moderne, elle a gardé depuis dix-huit siècles qu’elle existe, la solennelle majesté de la métropole antique, qu’elle possédait au temps de l’occupation romaine.
La ville est dominée à l’ouest par une colline boisée au sommet de laquelle s’élève, lourde et imposante, l’énorme basilique de Fourvière.
Les Romains firent de Lyon la capitale de la Gaule. L’importance de Lyon n’a cessé de croître, grâce à sa situation au confluent de la Saône et du Rhône et du débouché des vallées alpestres. Comme toujours la principale étape de la grande route menant de Paris, de Lorraine, d’Allemagne vers la Méditerranée et l’Italie et par conséquent une grande ville de commerce Lyon couvre aujourd’hui l’espace compris entre les deux fleuves, des hauteurs de la Croix-Rousse à Perrache et au confluent; de grands faubourgs industriels, les Brotteaux et Continuer la lecture

Le Jura sous la neigeLe Jura est une dépendance des Alpes. Il sépare le couloir Rhodanien à l’ouest de la plaine suisse à l’est, se prolonge, au nord, jusqu’au Rhin et, au sud, jusqu’à la valle de l’Isère.
Il se compose: 1) à l’est- de chaînons parallèles qui dominent la plaine suisse comme un rempart abrupt ; 2) à l’ouest, de vastes plateaux calcaires qui s’abaissent sur la plaine de la Saône.
On divise le Jura en trois sections :
a) Jura méridional,
b) Jura central,
c) Jura septentrional.
Les sombres forêts de sapins rendent un peu tristes peut-être ces montagnes du Jura. Sur les hauteurs, les bois cèdent la place à d’énormes pâturages où, en été, les troupeaux des plaines viennent brouter l’excellent herbage des sommets. Les bergers qui les gardent sont logés dans des chalets, où ils fabriquent sur place des Continuer la lecture

SancyUne randonnée d’une cinquantaine de kilomètres à travers la montagne rocheuse conduit au Puy de Sancy, le point le plus élevé du centre de la France, à 1886 mètres d’altitude. Ce sont tour à tour des plateaux et des défilés, d’étroites vallées avec des étangs, des villages; ici une lande, là une de ces coulées refroidies, hérissées de roches noirâtres où n’a pu grandir aucune végétation et, à côté, une oasis de sapin et de mélèzes toujours verts.
Grimper au Sancy n’est pas bien difficile ; du sommet la vue est belle et s’étend fort loin, puisque par temps clair on peut apercevoir les Alpes.
Deux stations aux sources célèbres s’épanouissent au pied du Sancy. La première, le Mont Dore que les guides appellent « le paradis des asthmatiques », est située à 1050 mètres d’altitude, dans un cirque grandiose, entouré des monts les plus hauts de la France centrale. Les orateurs, les prédicateurs, les chanteurs, les acteurs, tous ceux enfin qui ont besoin de soigner leur voix, viennent au Mont-Dore.
L’aspect des rues de ce village à six heures Continuer la lecture

Auvergne. Village suisse en montagne.L’Auvergne est une contrée montagneuse, aux nombreuses stations thermales, où des gens de tous pays viennent chercher la santé.
La plus connue de ses stations est certainement Vichy, dont les eaux, efficaces dans les maladies de l’estomac et du foie, ont une renommée mondiale. Les eaux de Vichy furent utilisées par les Romains. On trouve à Vichy des traces de la maison1 de Bourbon au moyen âge, des restes de fortification élevées au XVIe siècle. Puis, après avoir souffert pendant les guerres de religion, Vichy redevient prospère sous Henri IV, et par la suite la vogue des eaux ne cessa de croître et de s’affirmer.
Tandis que Vichy est située dans un vallon verdoyant qui lui a permis de s’étendre, de multiplier ses établissements, ses hôtels et ses casinos, Royat s’étage à 450 mètres d’altitude, resserré entre deux Continuer la lecture