Blog culturel sur l’histoire de France : étude des spécificités du peuple français à travers son esprit, son savoir-vivre et sa formation territoriale

Angleterre

GrasseGrasse est une petite ville accrochée à la montagne à trois: cent trente mètres d’altitude, adossée à un amphithéâtre de hauteurs boisées d’oliviers, de pins ou de chênes, et de ses terrasses fleuries on découvre la mer sans limites. Après le mouvement de Cannes, le bruit de Nice et la fièvre de Monte-Carlo, Grasse attire par son calme, sa douce quiétude embaumée: elle est en effet la ville des fleurs et des parfums. La parfumerie est l’industrie essentielle de Grasse ; nulle part au monde on ne produit autant de parfums naturels ; ils sont tous extraits des fleurs et des plantes des campagnes environnantes. Jamais une substance étrangère n’entre dans leur composition ; mais pour obtenir des extraits en quantité suffisante, c’est par milliers et même par millions de kilos qu’on compte les fleurs envoyées à la distillation dans les usines de Grasse. Près de trois millions de kilos de fleurs d’oranger sont employés chaque année ; plus de deux millions de rosés, un million et demi de fleurs de jasmin, et par centaines Continuer la lecture