Blog culturel sur l’histoire de France : étude des spécificités du peuple français à travers son esprit, son savoir-vivre et sa formation territoriale

Celtes

La naissance de ParisLes Gaulois avaient construit dans trois iles, qui aujourd’hui n’en forment qu’une, la petite ville de Lutèce, qui étendait ses faubourgs sur les deux rives de la Seine. Dès que les habitants se voyaient menacés par une invasion de Romains ou plus tard de Barbares, ils se réfugiaient dans leur ile, coupaient les ponts et se défendaient. Quand la sécurité revenait la ville s’épanouissait à nouveau sur les berges.
La population vécut d’abord presque exclusivement du fleuve. C’est pourquoi le bateau est resté le symbole actuel de la ville. L’autel des Nantes qui se trouve au Musée de Cluny témoigne de la puissance du syndicat des pêcheurs de Lutèce.
Après quelques escarmouches une garnison romaine s’installa en ce site, favorisé par la nature, elle consolida la route d’Orléans à Senlis qui traversait le courant à l’île de la Cité. Cela contribua à l’extension rapide de la nouvelle bourgade. C’est vers la rive gauche, sur la colline appelée plus tard „montagne Sainte- Geneviève » que s’étendit d’abord Lutèce, la rive droite étant très marécageuse. Peu à peu, le nom de Lutèce fut remplacé par Continuer la lecture

le-rouetLes Françaises ne filent plus la laine ou le lin si le rouet de Marguerite décore leur salon, mais elles se flattent d’avoir d mains de fées et de ne pas savoir rester inactives. La nappe elles l’ont brodée, à moins que ce ne soit leur mère ou leur grand-mère, et les confitures, elles les ont faites quand les arbres du jardin croulaient de fruits.
Elles sont comme leurs maris, elles n’aiment pas gaspiller. Elles aiment administrer sagement leurs finances: ,,Ma fille, on ne dépense pas vingt sous quand on n’en a que dix-neuf », répètent les mères de famille, les premières éd’ catrices et ,,N’oublie pas qu’un sou est un sou » et que « les petits ruisseaux font les grandes rivières ».
Le dimanche venu, on vous recevra — on reçoit plus facilement à la campagne — ai tour de la broche où se rôtit le poulet d’Henri IV. Peut-être vous penserez en souriant aux joues rondes Continuer la lecture

Le peuple françaisLe peuple français a été constitué peu à peu par plusieurs peuples arrivés les uns après les autres dans le pays. Ce furent après les peuplades préhistoriques :
Les Ibères et les Ligures qui occupèrent longtemps la partie méridionale de la Gaule; ils sont aujourd’hui représentés: les Ibères par les Gascons et les Basques; les Ligures par les Provençaux.
Les Celtes ou Gaulois qui peuplèrent toute la France.
Les Phéniciens et les Grecs qui colonisèrent tout le littoral méditerranéen; Marseille a été fondée par les Grecs d’Asie.
Les Romains qui s’établirent dans le sud de la Ga le au deuxième siècle avant notre ère et étendirent leur domination avec Jules César sur tout le territoire gaulois, jusqu’à la vallée du Rhin (57-51 avant notre ère).
Les Germains dont les invasions au cinq ième siècle ne modifièrent que faiblement Continuer la lecture

Carte FranceLa France s’est constituée sur le territoire de l’ancienne Gaule. Celle-ci au I siècle avant notre ère était occupée par des populations d’origine celte ou ibérique, partagées en un grand nombre de cités rivales. C’est profitant de leurs divisions que les légions romaines de César purent faire la conquête du pays (59-51 avant notre ère). La conquête romaine enleva à la Gaule sa liberté politique. Elle lui donna en échange la paix, la sécurité et une grande prospérité matérielle.
Au temps où Jules César entreprit la conquête de la Gaule, celle-ci était divisée en trois grands peuples: les Celtes, les Aquitains et les Belges. ;
D’abord romanisées, appelés Gallo-romains, les ancêtres des Français durent cependant au milieu du Ve siècle supporter le flot des grandes invasions et laisser le peuple germanique des Francs s’installer sur leur sol. Aussi faut-il attendre Continuer la lecture