Blog culturel sur l’histoire de France : étude des spécificités du peuple français à travers son esprit, son savoir-vivre et sa formation territoriale

coiffeur

le-rouetLes Françaises ne filent plus la laine ou le lin si le rouet de Marguerite décore leur salon, mais elles se flattent d’avoir d mains de fées et de ne pas savoir rester inactives. La nappe elles l’ont brodée, à moins que ce ne soit leur mère ou leur grand-mère, et les confitures, elles les ont faites quand les arbres du jardin croulaient de fruits.
Elles sont comme leurs maris, elles n’aiment pas gaspiller. Elles aiment administrer sagement leurs finances: ,,Ma fille, on ne dépense pas vingt sous quand on n’en a que dix-neuf », répètent les mères de famille, les premières éd’ catrices et ,,N’oublie pas qu’un sou est un sou » et que « les petits ruisseaux font les grandes rivières ».
Le dimanche venu, on vous recevra — on reçoit plus facilement à la campagne — ai tour de la broche où se rôtit le poulet d’Henri IV. Peut-être vous penserez en souriant aux joues rondes Continuer la lecture