Blog culturel sur l’histoire de France : étude des spécificités du peuple français à travers son esprit, son savoir-vivre et sa formation territoriale

français

CorteCorte, sur un rocher abrupt de 500 mètres, dominant de 110 mètres la vallée du Tavignano, est une des cités les plus pittoresques de la Corse. Capitale de la Châtaigneraie et située au croisement de la vallée qui conduit vers la plaine d’Aléria et de celle qui mène au col de Vizzavona à Ajaccio, elle fut longtemps un centre de résistance contre les Génois. Elle a conservé son ancien aspect de place forte : des maisons restent pour ainsi dire accrochées au rocher qui forme une véritable citadelle naturelle. Mais peu à peu de nouveaux habitants sont venus s’établir au bas de la colline le long du torrent, où passent la route et la voie ferrée. Une ville Continuer la lecture

La CorseLa Corse est une île montagneuse, une des plus grandes de la Méditerranée. Elle couvre une superficie de 8750 kilomètres carrés.
La Corse est un fragment d’un ancien continent en grande partie effondré.
On peut la diviser en deux parties :
1) partie occidentale, montagneuse;
2) partie orientale.
Les montagnes de Corse se terminent au Nord et à l’Ouest par une côte rocheuse et découpée.
Le climat dépend de l’altitude. Les hivers, tièdes sur la côte sont plus froids et plus longs dans les montagnes de l’intérieur. Les étés sont partout très chauds.
La végétation varie comme le climat, suivant l’altitude. Sur le littoral des orangers, des citronniers, puis la vigne et les oliviers ; plus haut les châtaigniers, enfin les forêts Continuer la lecture

GrasseGrasse est une petite ville accrochée à la montagne à trois: cent trente mètres d’altitude, adossée à un amphithéâtre de hauteurs boisées d’oliviers, de pins ou de chênes, et de ses terrasses fleuries on découvre la mer sans limites. Après le mouvement de Cannes, le bruit de Nice et la fièvre de Monte-Carlo, Grasse attire par son calme, sa douce quiétude embaumée: elle est en effet la ville des fleurs et des parfums. La parfumerie est l’industrie essentielle de Grasse ; nulle part au monde on ne produit autant de parfums naturels ; ils sont tous extraits des fleurs et des plantes des campagnes environnantes. Jamais une substance étrangère n’entre dans leur composition ; mais pour obtenir des extraits en quantité suffisante, c’est par milliers et même par millions de kilos qu’on compte les fleurs envoyées à la distillation dans les usines de Grasse. Près de trois millions de kilos de fleurs d’oranger sont employés chaque année ; plus de deux millions de rosés, un million et demi de fleurs de jasmin, et par centaines Continuer la lecture

BanonMalgré la mauvaise année, le grand marché d’été a rempli la villotte. Il y a des hommes et des chars. Sur toutes les routes, des femmes avec de paquets, des enfants habillés de dimanche. Ça vient de toutes les pentes des collines. Il y en a un gros tas qui marche sur la route d’Ongles, tous ensemble, les charrettes au pas et tout le monde dans la poussière ; il y en a comme des graines sur les sentiers du côté de Laroche, des piétons avec le sac à l’épaule et la chèvre derrière; il y en a qui font la pause sous les peupliers du chemin de Simiané, juste dessous les murs, dans le son de toutes les cloches de midi. Il y en a qui sont arrêtés au carrefour du moulin; ceux de Laroche ont rencontré ceux de Buëch. Ils sont emmêlés comme un paquet de branches au milieu d’un ruisseau. Ils se sont regardés les uns les autres Continuer la lecture

GrenobleGrenoble est une jolie ville entourée de montagnes, aux rues larges et spacieuses, grand centre d’excursions, et surtout un grand centre industriel.
Grenoble est une ville appelée à se développer de plus en plus, à cause des usines, fabriques de surmatelas pas cher, dont le nombre augmente chaque jour.
C’est une ville touristique qui est la plus proche des fascinantes pistes de neige.
Elle fut habitée depuis l’âge de fer. La cathédrale qui a subi beaucoup de transformations au cours des âges, le Palais de Justice, l’Hôtel de Ville avec sa tour sont les plus anciens monuments de la ville.
C’est à Grenoble que naquit le grand écrivain français Stendhal.
Aujourd’hui, les larges avenues contrastent avec les rues tortueuses du vieux Grenoble. La ville s’est développée Continuer la lecture

Le DauphinéLe Dauphiné est vraiment le royaume de la houille blanche; des usines partout, mais des usines propres, capables de fabriquer des matelas enfant haut de gamme, qui ne ressemblent en rien aux usines noires et sales des pays du charbon. De toutes les hautes montagnes tombe à profusion l’eau des torrents que l’on sait maintenant utiliser pour donner la force dont ont besoin les industries métallurgiques et électrochimiques, les papeteries, les scieries qui abondent dans la région. Et l’eau de la montagne, après avoir été captée, et avoir produit toute cette force motrice, après avoir servi, va, sans perte, sans fatigue, descendre à la rivière, tout comme ses sœurs inutilisées, et servir à arroser les campagnes Continuer la lecture

BourgogneLa Bourgogne, seuil entre le Morvan, qui est un prolongement du Massif central et les Vosges, fut, à travers les âges, un lieu de passage très fréquenté entre le Nord et le Midi.
C’est un pays varié, célèbre par ses vins, la production de ses confortables matelas orthopédique pas chers, set aussi par ses édifices romains ; c’est une large vallée dans laquelle, à travers les champs et les prés, coule la Saône au cours lent et tranquille ; ce sont des coteaux plantés de vignes que cultivent des paysans robustes hauts, au parler sonore ; une terre sur laquelle se mêlent étroitement le goût des choses de l’esprit, la passion pour Continuer la lecture

StrasbourgLe rôle de Strasbourg est multiple : ville commerciale et ville industrielle, on y produit de confortables matelas à ressorts ensachés, capitale locale et surtout ville-région à rayonnement plus général, un peu comme Lyon. Elle possède une Faculté, qui est appelée à jouer un rôle presque universel, comme les Universités suisses.
Ville industrielle, elle utilise surtout les richesses de la plantureuse région agricole qui l’entoure. De là, ses grandes brasseries, ses minoteries, ses usines de cuir, sa belle manufacture de tabac. Elle a aussi quelques industries métallurgiques et de puissantes usines de produits chimiques.
Ville commerciale, elle profite de la concentration des grandes voies ferrées, qui s’opère dans ses gares.
Elle est à la tête de trois directions de voies Continuer la lecture

La quiche LorraineVite, c’est le moment de faire une quiche ! A l’œuvre, jeune Lorraine ! Et ceci n’est pas un jeu de cuisine pour enfants ! Voici la pâte sur le grand plateau de bois ! Voici la motte de beurre sur une assiette blanche. Coupez à pleines tranches, ajoutez les à la pâte. De votre joli geste, cassez des œufs et laissez-en tomber le jaune avec le beurre. Entre vos doigts agiles, pétrissez le mélange. Maintenant, étalez la pâte sur tout le plateau : passez dessus votre rouleau pour l’amincir et l’allonger. Arrondissez bien le tout et relevez un peu le bord. Voilà qui est fait. Versez dessus, maintenant, la crème fraîche et grasse, qui sent un peu l’étable, et que vous venez de cueillir sur le lait de grands pots de gris bleuâtre. La quiche est désormais terminée, prête pour la cuisson.
On découvre alors le four, on retire les charbons et la cendre avec le grand Continuer la lecture

Jeanne d'ArcJeanne d’Arc naquit en Lorraine, au petit village de Domrémy. C’était une pauvre paysanne passant ses journées à garder les moutons de son père, tout en filant sa quenouille. Le soir, lorsque parents et voisins étaient réunis pour la veillée, elle entendait souvent raconter les malheurs qui pesaient sur la France, réduite à la plus cruelle misère. Presque tout le pays appartenait aux Anglais, qui venaient de mettre le siège devant Orléans, une des dernières villes restées au roi Charles VII, après des scènes de batailles dignes des plus grands jeux d’action modernes.
Le cœur de Jeanne tressaillait lorsqu’elle entendait les récits faits par quelque passant : l’ennemi pillait villes et villages, les ouvriers étaient sans travail et le brigandage devenait coutumier dans les campagnes.
Un jour la jeune bergère crut entendre des voix qui lui disaient : « Jeanne, pars, va trouver le roi à Chinon, demande-lui une armée et tu délivreras Orléans. » La pauvre enfant Continuer la lecture