Blog culturel sur l’histoire de France : étude des spécificités du peuple français à travers son esprit, son savoir-vivre et sa formation territoriale

France Histoire

CorteCorte, sur un rocher abrupt de 500 mètres, dominant de 110 mètres la vallée du Tavignano, est une des cités les plus pittoresques de la Corse. Capitale de la Châtaigneraie et située au croisement de la vallée qui conduit vers la plaine d’Aléria et de celle qui mène au col de Vizzavona à Ajaccio, elle fut longtemps un centre de résistance contre les Génois. Elle a conservé son ancien aspect de place forte : des maisons restent pour ainsi dire accrochées au rocher qui forme une véritable citadelle naturelle. Mais peu à peu de nouveaux habitants sont venus s’établir au bas de la colline le long du torrent, où passent la route et la voie ferrée. Une ville Continuer la lecture

StrasbourgLe rôle de Strasbourg est multiple : ville commerciale et ville industrielle, on y produit de confortables matelas à ressorts ensachés, capitale locale et surtout ville-région à rayonnement plus général, un peu comme Lyon. Elle possède une Faculté, qui est appelée à jouer un rôle presque universel, comme les Universités suisses.
Ville industrielle, elle utilise surtout les richesses de la plantureuse région agricole qui l’entoure. De là, ses grandes brasseries, ses minoteries, ses usines de cuir, sa belle manufacture de tabac. Elle a aussi quelques industries métallurgiques et de puissantes usines de produits chimiques.
Ville commerciale, elle profite de la concentration des grandes voies ferrées, qui s’opère dans ses gares.
Elle est à la tête de trois directions de voies Continuer la lecture

Jeanne d'ArcJeanne d’Arc naquit en Lorraine, au petit village de Domrémy. C’était une pauvre paysanne passant ses journées à garder les moutons de son père, tout en filant sa quenouille. Le soir, lorsque parents et voisins étaient réunis pour la veillée, elle entendait souvent raconter les malheurs qui pesaient sur la France, réduite à la plus cruelle misère. Presque tout le pays appartenait aux Anglais, qui venaient de mettre le siège devant Orléans, une des dernières villes restées au roi Charles VII, après des scènes de batailles dignes des plus grands jeux d’action modernes.
Le cœur de Jeanne tressaillait lorsqu’elle entendait les récits faits par quelque passant : l’ennemi pillait villes et villages, les ouvriers étaient sans travail et le brigandage devenait coutumier dans les campagnes.
Un jour la jeune bergère crut entendre des voix qui lui disaient : « Jeanne, pars, va trouver le roi à Chinon, demande-lui une armée et tu délivreras Orléans. » La pauvre enfant Continuer la lecture

La LorraineLa Lorraine est une province à l’Est de la France qui s’étend sur le versant ouest des Vosges et sur la partie orientale du bassin de Paris.
La Lorraine a été souvent un champ de bataille, surtout au cours de la Première guerre mondiale. Canons, fusils, mitrailleuses y ont fait rage bien des fois. Sous les obus et les balles le sang des hommes a coulé à flots dans ces attaques meurtrières. Et on n’avait pas encore inventé la bombe atomique !
Mais les habitants aiment leur pays. Après chaque dévastation les villes et les villages ont été reconstruits.
Pendant longtemps la Lorraine s’est presque uniquement occupée d’agriculture et d’élevage. Aujourd’hui, c’est à l’industrie qu’elle doit ses ressources. La découverte des plus riches gisements de fer connus en Europe a donné aux industries lorraines un essor magnifique. Les mines de fer se situent à l’ouest du département de la Moselle. Thionville est la métropole du fer. Le considérable effort de modernisation accompli depuis 1945 permet aux mines de fer lorraines non seulement d’alimenter le marché intérieur, mais encore d’exporter du minerai.
Le bassin houiller de Lorraine est le deuxième Continuer la lecture

Le Jura sous la neigeLe Jura est une dépendance des Alpes. Il sépare le couloir Rhodanien à l’ouest de la plaine suisse à l’est, se prolonge, au nord, jusqu’au Rhin et, au sud, jusqu’à la valle de l’Isère.
Il se compose: 1) à l’est- de chaînons parallèles qui dominent la plaine suisse comme un rempart abrupt ; 2) à l’ouest, de vastes plateaux calcaires qui s’abaissent sur la plaine de la Saône.
On divise le Jura en trois sections :
a) Jura méridional,
b) Jura central,
c) Jura septentrional.
Les sombres forêts de sapins rendent un peu tristes peut-être ces montagnes du Jura. Sur les hauteurs, les bois cèdent la place à d’énormes pâturages où, en été, les troupeaux des plaines viennent brouter l’excellent herbage des sommets. Les bergers qui les gardent sont logés dans des chalets, où ils fabriquent sur place des Continuer la lecture

Auvergne. Village suisse en montagne.L’Auvergne est une contrée montagneuse, aux nombreuses stations thermales, où des gens de tous pays viennent chercher la santé.
La plus connue de ses stations est certainement Vichy, dont les eaux, efficaces dans les maladies de l’estomac et du foie, ont une renommée mondiale. Les eaux de Vichy furent utilisées par les Romains. On trouve à Vichy des traces de la maison1 de Bourbon au moyen âge, des restes de fortification élevées au XVIe siècle. Puis, après avoir souffert pendant les guerres de religion, Vichy redevient prospère sous Henri IV, et par la suite la vogue des eaux ne cessa de croître et de s’affirmer.
Tandis que Vichy est située dans un vallon verdoyant qui lui a permis de s’étendre, de multiplier ses établissements, ses hôtels et ses casinos, Royat s’étage à 450 mètres d’altitude, resserré entre deux Continuer la lecture

ChinonPour aller à Chinon, deux moyens pratiques: le chemin de fer et la route. Par le rail, il faut, à Tours, changer de train et emprunter la ligne Tours – Thouars.
Par la route, on compte 280 kilomètres de Paris, 46 de Tours, 76 d’Angers ou 78 de Poitiers.
Imaginons une arrivée par Tours. Quelque 20 km avant l’arrivée, voici Azay-le-Rideau et son château du XVe siècle. Le village d’Azay avait pris le nom de son seigneur, un certain Ridel, ou Rideau. En 1418, il prit le nom pour quelque temps d’Azay-le-Brûlé.
D’Azay, traversant la somptueuse forêt de Chinon, on arrive tout droit dans le dos de Chinon qui regarde l’autre côte, vers la riante vallée de la Vienne.
Les bons hôtels ne manquent pas à Chinon, le cher est excellent. Les gastronomes Continuer la lecture

Château de VillesavinVillesavin se trouve dans les régions du Val de Loire.
Villesavin est un château Renaissance1: il fut construit pour Jean Le Breton, seigneur de Villandry, alors secrétaire des Finances, qui était chargé de la conduite des travaux de Chambord.
Lors même que se construisait ce château destiné au maître, le serviteur dut penser qu’il n’y avait aucune raison que lui-même n’eut pas le sien.
Pensant sans doute que pour „vivre heureux il fallait vivre caché », il choisit ce petit coin tranquille, retiré dans les bois.
Il fit donc appel aux constructeurs de Chambord pour lui bâtir sa demeure du Val de Loire.
Après une porte d’entrée qui décourage beaucoup de visiteurs une allée couverte conduit Continuer la lecture

Château de ChambordLa Touraine se trouve entre des plateaux boisés que sectionnent les affluents de la Loire. Les vallées tourangelles sont bien menues et bien paisibles, mais on est vite conquis par la douceur du climat, la pureté du ciel, la délicatesse des couleurs, la forme gracieuse des coteaux mollement ondulés par la Loire aux contours majestueux. Ce grand fleuve a de nombreux affluents : le Cher, l’Indre, La Vienne, la Creuse coulant le long de vallées fertiles, entre les collines boisées et fleuries.
En toute saison la Touraine a son charme, mais c’est en automne que sa parure a peut-être le plus de séduction, alors que les vignobles se teintent de parures fanées, lorsque les feuilles des peupliers jaunissent et laissent tomber leur pluie d’or, que le soleil rutilant empourpre à l’heure du coucher les pierres des châteaux et les tapis de feuilles mortes des parcs.
Et l’on comprend que les rois et les grands de la terre aient choisi Continuer la lecture

Le massif centralCentre de gravité de tout le système géographique français ,,toit de la France » autour duquel se distribuent les eaux de pluie entre les quatre grands fleuves, le Massif Central, rude terre de volcans, fertilisée par des coulées de lave, est un pays d’eaux vives et de lacs, de forêts de sapins et de pâturages. Il s’est peu à peu dépeuplé depuis des générations au profit de la capitale, mais il connaît aujourd’hui, grâce au thermalisme et au tourisme un regain d’activité.