Blog culturel sur l’histoire de France : étude des spécificités du peuple français à travers son esprit, son savoir-vivre et sa formation territoriale

industrielle

Le DauphinéLe Dauphiné est vraiment le royaume de la houille blanche; des usines partout, mais des usines propres, capables de fabriquer des matelas enfant haut de gamme, qui ne ressemblent en rien aux usines noires et sales des pays du charbon. De toutes les hautes montagnes tombe à profusion l’eau des torrents que l’on sait maintenant utiliser pour donner la force dont ont besoin les industries métallurgiques et électrochimiques, les papeteries, les scieries qui abondent dans la région. Et l’eau de la montagne, après avoir été captée, et avoir produit toute cette force motrice, après avoir servi, va, sans perte, sans fatigue, descendre à la rivière, tout comme ses sœurs inutilisées, et servir à arroser les campagnes Continuer la lecture

La BeauceLa Beauce est une grande plaine comprise entre Etampes, Chartres et la forêt d’Orléans. Tout est tellement plat pas la moindre colline, pas le moindre bois, rien que des champs à perte de vue. Les villages sont fort loin les uns des a très: dix ou quinze kilomètres les séparent. L’eau étant rare dans le sous-sol, ils se sont groupés autour des puits.
La Beauce est une région désolée pour le touriste qui la traverse du Nord au Sud: porto tison regard s’arrête sur des plaines découvertes sans relief et sans arbres. En réalité, cette grande région naturelle est une terre de prédilection pour le blé, un des greniers de Paris: elle donne en moyenne 24 à 26 hectolitres à l’hectare. Après la moisson sa physionomie Continuer la lecture

Lille - FranceLille, la capitale du Nord, centre de l’industrie du lin et de la fabrication de la toile, est une ville de près de 250 000 habitants sans compter la population de Roubaix et de Tourcoing; en effet, ces deux cités, fameuses par leurs nombreuses filatures et usines de tissage du coton et de la laine, ne sont pour ainsi dire, que le prolongement de Lille.
La ville dans son ensemble est assez morne, bien qu’on y trouve de très beaux immeubles et quelques oasis de verdure. De vieilles portes, de vénérables maisons, quelques églises assez anciennes se rencontrent ça et là. Le secteur de la gare, du théâtre, de la Grande Place, la place de la Préfecture, le jardin Vauban, méritent quelque admiration.
A L’Est, le quartier Saint-Sauveur retient l’attention par ses nombreuses Continuer la lecture

Flandre françaiseContrée riche en charbon et en textiles, pays noir et vastes champs de lin, la Flandre s’étend sous un ciel pâle. Les plaines de la Flandre commencent aux abords de la Sambre. Ces plaines nourrissent depuis le Moyen âge une population très active, très dense, enrichie par l’agriculture, l’industrie et le commerce.
Le sol bien exploité donne de très bonnes récoltes : blé, avoine, orge, betteraves à sucre, lin, chicorée, tabac, alternent avec les prairies où broutent des chevaux robustes et des vaches laitières.
La Flandre n’est pas seulement le pays des mines et de l’agriculture. C’est aussi la région la plus industrielle de France.
Autrefois, les femmes filaient la laine, les ouvriers tissaient la toile à la main, sur de Continuer la lecture

Paris« La ville lumière » « le cœur et le cerveau » de France, c’est ainsi que fréquemment on appelle Paris. Certains prétendent que Paris est la plus belle ville du monde, en effet, elle possède d’admirables monuments, souvenirs d’un long passé glorieux ; elle a des parcs et des jardins magnifiques, ses rues et ses boulevards, plantés d’arbres lui donnent un aspect riant et gai, qui attire les visiteurs de tous les coins du globe. Ceux qui ne l’ont jamais vue désirent la connaître, ceux qui l’ont visitée souhaitent la revoir. Le prestige de cette ville est énorme, et l’attrait qu’elle exerce a fait d’elle une grande capitale.
Elle étouffait un peu dans l’enceinte de fortifications devenues inutiles: on les a presque entièrement démolies; ses faubourgs et sa banlieue, reliés au centre, ne feront bientôt plus qu’une seule ville immense.
Paris est traversé par la Seine, qui divise la capitale en deux parties: rive droite et rive gauche. Chaque rive a ses admirateurs, ses partisans, ses défenseurs. Pour les uns, la rive droite Continuer la lecture

La France tient le sixième rang de la production mondiale de bovins et le premier de la communauté européenne.Dans presque toutes les régions de France l’élevage prend le pas sur les productions végétales alimentaires. L’espèce bovine est la plus nombreuse; elle compte 19,5 millions de têtes contre 16 millions en 1952 et le troupeau est en continuel accroissement. La France tient le sixième rang de la production mondiale de bovins et le premier de la communauté européenne.
Il existe des races de boucheries (Limousine, Charolaise) et d’autres aptes surtouts à la production laitière (Hollandaise).
La production du lait augmente de 65% depuis 1939. La production de beurre est excédentaire depuis 1954. La France occupe la dixième place dans le monde pour la fabrication des fromages. Les sortes les plus connues à l’étranger sont : le roquefort, le camembert, le gruyère, le cantal, etc.
L’élevage porcin coexiste avec l’élevage des bovins: Continuer la lecture

La production agricoleLa vocation de la France a longtemps été agricole. La diversité des climats, des sols, des conditions humaines et de l’histoire fait que l’on rencontre sur le territoire français un grand nombre de types d’agriculture. Comment s’en étonner, lorsque l’on songe que ce pays touche par la Flandre à la grande plaine de l’Europe centrale, et par sa bordure méridionale, au bassin méditerranéen.
L’agriculture, qui occupe une place très importante dans l’économie française, a modernisé ses méthodes d’exploitation. Dans ce domaine la France est le premier pays producteur de l’Europe occidentale.
Sur 55 millions d’hectares que représente le territoire français, 46 millions sont consacrés à l’agriculture.
Les céréales occupent une large Continuer la lecture

La production industrielle La production industrielle française est celle d’une grande nation disposant dans tous les domaines d’un potentiel considérable, s’appuyant sur une solide tradition et des équipements très modernes.
L’industrie a pour objet de transformer les matières premières en objets fabriqués.
La France n’est très riche ni en houille, ni en matières premières.
Les principaux bassins houillers français sont ceux du Nord et du Pas-de-Calais.
Dans les régions montagneuses, dépourvues de mines de houille, on utilise une force motrice qu’elles possèdent en abondance, celle des chutes d’eau3 ou des torrents en pente rapide, pour produire la force électrique, appelée houille blanche.
Le fer est le minerai que l’on trouve abondamment en France. C’est dans Continuer la lecture