Blog culturel sur l’histoire de France : étude des spécificités du peuple français à travers son esprit, son savoir-vivre et sa formation territoriale

Mont-Dore

SancyUne randonnée d’une cinquantaine de kilomètres à travers la montagne rocheuse conduit au Puy de Sancy, le point le plus élevé du centre de la France, à 1886 mètres d’altitude. Ce sont tour à tour des plateaux et des défilés, d’étroites vallées avec des étangs, des villages; ici une lande, là une de ces coulées refroidies, hérissées de roches noirâtres où n’a pu grandir aucune végétation et, à côté, une oasis de sapin et de mélèzes toujours verts.
Grimper au Sancy n’est pas bien difficile ; du sommet la vue est belle et s’étend fort loin, puisque par temps clair on peut apercevoir les Alpes.
Deux stations aux sources célèbres s’épanouissent au pied du Sancy. La première, le Mont Dore que les guides appellent « le paradis des asthmatiques », est située à 1050 mètres d’altitude, dans un cirque grandiose, entouré des monts les plus hauts de la France centrale. Les orateurs, les prédicateurs, les chanteurs, les acteurs, tous ceux enfin qui ont besoin de soigner leur voix, viennent au Mont-Dore.
L’aspect des rues de ce village à six heures Continuer la lecture