Blog culturel sur l’histoire de France : étude des spécificités du peuple français à travers son esprit, son savoir-vivre et sa formation territoriale

Paris

Jeanne d'ArcJeanne d’Arc naquit en Lorraine, au petit village de Domrémy. C’était une pauvre paysanne passant ses journées à garder les moutons de son père, tout en filant sa quenouille. Le soir, lorsque parents et voisins étaient réunis pour la veillée, elle entendait souvent raconter les malheurs qui pesaient sur la France, réduite à la plus cruelle misère. Presque tout le pays appartenait aux Anglais, qui venaient de mettre le siège devant Orléans, une des dernières villes restées au roi Charles VII, après des scènes de batailles dignes des plus grands jeux d’action modernes.
Le cœur de Jeanne tressaillait lorsqu’elle entendait les récits faits par quelque passant : l’ennemi pillait villes et villages, les ouvriers étaient sans travail et le brigandage devenait coutumier dans les campagnes.
Un jour la jeune bergère crut entendre des voix qui lui disaient : « Jeanne, pars, va trouver le roi à Chinon, demande-lui une armée et tu délivreras Orléans. » La pauvre enfant Continuer la lecture

La LorraineLa Lorraine est une province à l’Est de la France qui s’étend sur le versant ouest des Vosges et sur la partie orientale du bassin de Paris.
La Lorraine a été souvent un champ de bataille, surtout au cours de la Première guerre mondiale. Canons, fusils, mitrailleuses y ont fait rage bien des fois. Sous les obus et les balles le sang des hommes a coulé à flots dans ces attaques meurtrières. Et on n’avait pas encore inventé la bombe atomique !
Mais les habitants aiment leur pays. Après chaque dévastation les villes et les villages ont été reconstruits.
Pendant longtemps la Lorraine s’est presque uniquement occupée d’agriculture et d’élevage. Aujourd’hui, c’est à l’industrie qu’elle doit ses ressources. La découverte des plus riches gisements de fer connus en Europe a donné aux industries lorraines un essor magnifique. Les mines de fer se situent à l’ouest du département de la Moselle. Thionville est la métropole du fer. Le considérable effort de modernisation accompli depuis 1945 permet aux mines de fer lorraines non seulement d’alimenter le marché intérieur, mais encore d’exporter du minerai.
Le bassin houiller de Lorraine est le deuxième Continuer la lecture

Lyon FranceEn quittant le Jura dans la vallée de la Saône, au confluent du Rhône se trouve la seconde ville de France – Lyon. Capitale industrielle moderne, elle a gardé depuis dix-huit siècles qu’elle existe, la solennelle majesté de la métropole antique, qu’elle possédait au temps de l’occupation romaine.
La ville est dominée à l’ouest par une colline boisée au sommet de laquelle s’élève, lourde et imposante, l’énorme basilique de Fourvière.
Les Romains firent de Lyon la capitale de la Gaule. L’importance de Lyon n’a cessé de croître, grâce à sa situation au confluent de la Saône et du Rhône et du débouché des vallées alpestres. Comme toujours la principale étape de la grande route menant de Paris, de Lorraine, d’Allemagne vers la Méditerranée et l’Italie et par conséquent une grande ville de commerce Lyon couvre aujourd’hui l’espace compris entre les deux fleuves, des hauteurs de la Croix-Rousse à Perrache et au confluent; de grands faubourgs industriels, les Brotteaux et Continuer la lecture

Le massif centralCentre de gravité de tout le système géographique français ,,toit de la France » autour duquel se distribuent les eaux de pluie entre les quatre grands fleuves, le Massif Central, rude terre de volcans, fertilisée par des coulées de lave, est un pays d’eaux vives et de lacs, de forêts de sapins et de pâturages. Il s’est peu à peu dépeuplé depuis des générations au profit de la capitale, mais il connaît aujourd’hui, grâce au thermalisme et au tourisme un regain d’activité.

La BeauceLa Beauce est une grande plaine comprise entre Etampes, Chartres et la forêt d’Orléans. Tout est tellement plat pas la moindre colline, pas le moindre bois, rien que des champs à perte de vue. Les villages sont fort loin les uns des a très: dix ou quinze kilomètres les séparent. L’eau étant rare dans le sous-sol, ils se sont groupés autour des puits.
La Beauce est une région désolée pour le touriste qui la traverse du Nord au Sud: porto tison regard s’arrête sur des plaines découvertes sans relief et sans arbres. En réalité, cette grande région naturelle est une terre de prédilection pour le blé, un des greniers de Paris: elle donne en moyenne 24 à 26 hectolitres à l’hectare. Après la moisson sa physionomie Continuer la lecture

L'Ile-de-FranceLa France, ce fut d’abord cette Ile-de-France que forment la Seins et ses affluents, la Marnas, l’Oise et l’Aisne : pays aux vallées verdoyantes, riche en magnifiques forêts, en paysages dont les lignes sobres et classiques, la lumière fine et tendre ont inspiré tant de peintres et de poètes, pays tout parsemé d’églises et de cathédrales, de châteaux, de souvenirs du passé, et qui conserve encore, malgré l’envahissement de l’industrie et de l’urbanisation, un charme pénétrant. Cette province n’est peut-être pas la plus pittoresque des provinces françaises, mais elle est la plus importante. Le dialecte qu’on y parlait jadis est devenu la langue nationale ; les seigneurs de l’Ile-de-France sont devenus les rois de la France entière.
L’Ile-de France constitue le cadre naturel où s’est épanoui Continuer la lecture

Lille - FranceLille, la capitale du Nord, centre de l’industrie du lin et de la fabrication de la toile, est une ville de près de 250 000 habitants sans compter la population de Roubaix et de Tourcoing; en effet, ces deux cités, fameuses par leurs nombreuses filatures et usines de tissage du coton et de la laine, ne sont pour ainsi dire, que le prolongement de Lille.
La ville dans son ensemble est assez morne, bien qu’on y trouve de très beaux immeubles et quelques oasis de verdure. De vieilles portes, de vénérables maisons, quelques églises assez anciennes se rencontrent ça et là. Le secteur de la gare, du théâtre, de la Grande Place, la place de la Préfecture, le jardin Vauban, méritent quelque admiration.
A L’Est, le quartier Saint-Sauveur retient l’attention par ses nombreuses Continuer la lecture

Flandre françaiseContrée riche en charbon et en textiles, pays noir et vastes champs de lin, la Flandre s’étend sous un ciel pâle. Les plaines de la Flandre commencent aux abords de la Sambre. Ces plaines nourrissent depuis le Moyen âge une population très active, très dense, enrichie par l’agriculture, l’industrie et le commerce.
Le sol bien exploité donne de très bonnes récoltes : blé, avoine, orge, betteraves à sucre, lin, chicorée, tabac, alternent avec les prairies où broutent des chevaux robustes et des vaches laitières.
La Flandre n’est pas seulement le pays des mines et de l’agriculture. C’est aussi la région la plus industrielle de France.
Autrefois, les femmes filaient la laine, les ouvriers tissaient la toile à la main, sur de Continuer la lecture

C’est une plaine basse, uniforme, bordée de dunes montantes le long de la mer : c’est la moins étendue des régions natif relies de la France, mais, pays des mines et des usines, du textile et de la bière, c’est la plus riche, la plus active et, en proportion, la plus peuplée. Sa situation, au débouché de la grande plaine d’Europe septentrionale en a fait périodiquement un lieu d’invasions et de deuil.

La France est actuellement divisée en départements. Avant la Révolution elle se composait de provinces dont le nom subsiste encore dans l’usage courant.
Au singulier la province désigne tout ce qui n’est pas Paris.
Voilà les noms des anciennes provinces et de leurs capitales :
1. Au nord: Flandre, capitale Lille; Artois, capitale Arras; Picardie, capitale Amiens ; Ile de France, capitale Paris.
2. Au centre: Orléanais, capitale Orléans; Nivernais, capitale Nevers ; Berri, capitale Bourges ; Touraine, capitale Tours ; Marche, capitale Guéret; Limousin, capitale Limoges; Bourbonnais, capitale Moulin; Auvergne, capitale Clermont-Ferrand ; Lyonnais, capitale Lyon.
3. A l’est : Champagne, capitale Troyes ; Lorraine, capitale Nancy ; Alsace, capitale Strasbourg : Franche-Comté, capitale Besançon; Bourgogne, capitale Dijon.
4. Au sud-est: Dauphiné, capitale Grenoble ; Comtat Venaissin, capitale Avignon ; Continuer la lecture