Blog culturel sur l’histoire de France : étude des spécificités du peuple français à travers son esprit, son savoir-vivre et sa formation territoriale

territoriale

La BeauceLa Beauce est une grande plaine comprise entre Etampes, Chartres et la forêt d’Orléans. Tout est tellement plat pas la moindre colline, pas le moindre bois, rien que des champs à perte de vue. Les villages sont fort loin les uns des a très: dix ou quinze kilomètres les séparent. L’eau étant rare dans le sous-sol, ils se sont groupés autour des puits.
La Beauce est une région désolée pour le touriste qui la traverse du Nord au Sud: porto tison regard s’arrête sur des plaines découvertes sans relief et sans arbres. En réalité, cette grande région naturelle est une terre de prédilection pour le blé, un des greniers de Paris: elle donne en moyenne 24 à 26 hectolitres à l’hectare. Après la moisson sa physionomie Continuer la lecture

Flandre françaiseContrée riche en charbon et en textiles, pays noir et vastes champs de lin, la Flandre s’étend sous un ciel pâle. Les plaines de la Flandre commencent aux abords de la Sambre. Ces plaines nourrissent depuis le Moyen âge une population très active, très dense, enrichie par l’agriculture, l’industrie et le commerce.
Le sol bien exploité donne de très bonnes récoltes : blé, avoine, orge, betteraves à sucre, lin, chicorée, tabac, alternent avec les prairies où broutent des chevaux robustes et des vaches laitières.
La Flandre n’est pas seulement le pays des mines et de l’agriculture. C’est aussi la région la plus industrielle de France.
Autrefois, les femmes filaient la laine, les ouvriers tissaient la toile à la main, sur de Continuer la lecture

C’est une plaine basse, uniforme, bordée de dunes montantes le long de la mer : c’est la moins étendue des régions natif relies de la France, mais, pays des mines et des usines, du textile et de la bière, c’est la plus riche, la plus active et, en proportion, la plus peuplée. Sa situation, au débouché de la grande plaine d’Europe septentrionale en a fait périodiquement un lieu d’invasions et de deuil.

Comment aborder Paris? Ne cherchez pas davantage. C’est la Seine qui vous introduira le mieux dans la connaissance du passé comme dans la familiarité du présent. C’est elle qui est à l’origine de tout. Toute l’histoire de Paris s’est formée autour d’elle, et pour remonter les siècles, il suffit de longer les quais.
Dans le cœur de la ville, du pont Sully au pont Alexandre III, c’est l’aspect monumental des quais et des édifices, qui retient surtout l’attention. Mais la Seine apporte partout avec elle un rappel de la nature. Elle a gardé l’allure nonchalante d’une rivière. Elle aime encore les arbres et par endroits ils sont là qui l’ombragent. Ses quais avec leur parure de platanes et de peupliers ont enchanté beaucoup de poètes, peintres, touristes et flâneurs du monde. Ce sont de merveilleux endroits de promenade dont la flânerie seule permet de goûter tout le charme et la va riété infinie.
La Seine est enjambée par trente-trois ponts, mais il n’y a aucun plan harmonieux dans leur architecture et aucun ne frappe par son originalité excepté le Pont Neuf. Et pourtant ils sont beaux.
La Seine est à la fois paisible et active. Ses péniches et leurs remorqueurs Continuer la lecture

La production agricoleLa vocation de la France a longtemps été agricole. La diversité des climats, des sols, des conditions humaines et de l’histoire fait que l’on rencontre sur le territoire français un grand nombre de types d’agriculture. Comment s’en étonner, lorsque l’on songe que ce pays touche par la Flandre à la grande plaine de l’Europe centrale, et par sa bordure méridionale, au bassin méditerranéen.
L’agriculture, qui occupe une place très importante dans l’économie française, a modernisé ses méthodes d’exploitation. Dans ce domaine la France est le premier pays producteur de l’Europe occidentale.
Sur 55 millions d’hectares que représente le territoire français, 46 millions sont consacrés à l’agriculture.
Les céréales occupent une large Continuer la lecture

La production industrielle La production industrielle française est celle d’une grande nation disposant dans tous les domaines d’un potentiel considérable, s’appuyant sur une solide tradition et des équipements très modernes.
L’industrie a pour objet de transformer les matières premières en objets fabriqués.
La France n’est très riche ni en houille, ni en matières premières.
Les principaux bassins houillers français sont ceux du Nord et du Pas-de-Calais.
Dans les régions montagneuses, dépourvues de mines de houille, on utilise une force motrice qu’elles possèdent en abondance, celle des chutes d’eau3 ou des torrents en pente rapide, pour produire la force électrique, appelée houille blanche.
Le fer est le minerai que l’on trouve abondamment en France. C’est dans Continuer la lecture

Les paysages de FranceLa terre et les paysages c’est le corps et le visage d’une nation.
Avec une superficie de 551 kilomètres carrées, la France est le plus étendu des pays qui appartiennent au continent européen.
Par sa population (43 millions d’habitants), elle occupe une place plus modeste, puisque, en Europe même, elle n’arrive qu’au cinquième rang, derrière l’URSS, l’Allemagne, l’Angleterre et l’Italie.
Ses limites sont: à l’ouest l’océan Atlantique, au nord la Manche et la Belgique, à l’est l’Allemagne, la Suisse et l’Italie, au si d l’Espagne et la Méditerranée. Dans ses limites relativement étroites elle est à la fois occidentale, continentale, méditerranéenne.
Les aspects de la terre française sont très différents les uns des autres.
On mettrait à part le pittoresque de la haute montagne (Alpes et Pyrénées) avec l’étagement de bas en haut des cultures, des pâturages d’hiver, des forêts d’arbres, enfin des alpages ou pâturages d’été, pentes Continuer la lecture

l'hospitalité françaiseLa rituelle définition du Français qui mange du pain, ne connaît pas la géographie et porte la Légion d’honneur n’est pas tout à fait inexacte.
Mais elle est insuffisante.
Vraiment . . . Comment définir ces gens qui passent leur dimanche à se proclamer républicains et leur semaine à adorer la Reine d’Angleterre, qui se disent modestes, mais parlent toujours de détenir le flambeau de la civilisation, qui placent la France dans leur cœur, mais leurs fortunes à l’étranger, qui détestent que l’on critique leurs travers, mais qui ne cessent de les dénigrer eux-mêmes, qui se disent amoureux des lignes, mais nourrissent une affectueuse inclination pour la tour Eiffel, qui ont un respect marqué pour les tribunaux, mais ne s’adressent aux avocats que pour mieux savoir comment tourner la loi; enfin, qui sont sots le charme Continuer la lecture

Carte FranceLa France s’est constituée sur le territoire de l’ancienne Gaule. Celle-ci au I siècle avant notre ère était occupée par des populations d’origine celte ou ibérique, partagées en un grand nombre de cités rivales. C’est profitant de leurs divisions que les légions romaines de César purent faire la conquête du pays (59-51 avant notre ère). La conquête romaine enleva à la Gaule sa liberté politique. Elle lui donna en échange la paix, la sécurité et une grande prospérité matérielle.
Au temps où Jules César entreprit la conquête de la Gaule, celle-ci était divisée en trois grands peuples: les Celtes, les Aquitains et les Belges. ;
D’abord romanisées, appelés Gallo-romains, les ancêtres des Français durent cependant au milieu du Ve siècle supporter le flot des grandes invasions et laisser le peuple germanique des Francs s’installer sur leur sol. Aussi faut-il attendre Continuer la lecture